Une commune qui souhaite développer un concept de Société à 2000 watts devrait connaître sa consommation d'énergie actuelle et, potentiellement, à venir. Pour établir ces calculs, il existe un outil de comptabilité facile à utiliser. La commune peut ainsi voir d'un coup d’œil où elle se situe par rapport aux deux objectifs de 2000 watts et 1 tonne de CO2 par personne et où elle peut progresser. L'outil est gratuitement mis à disposition des communes (A télécharger depuis le lien à droite).

L’outil de bilan permet de répondre aux questions suivantes :

  • Quels sont les agents énergétiques couvrant les besoins actuels ?
  • Dans quelle mesure on est dépendant de l’importation d’agents énergétiques ?
  • Quels sont les agents énergétiques locaux disponibles dans la région ?
  • Quel est le potentiel d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables ?
  • Quelle part des besoins énergétiques présents et futurs la région peut-elle couvrir elle-même ?
  • A quel niveau on se trouve par rapport à l'objectif de la société à 2000 watts ?
  • Combien de tonnes de CO2 sont émises actuellement par habitant et par année ?

Investissement

Les données à saisir sont volontairement des données faciles à obtenir. D’expérience, il s’agit de données déjà disponibles sous la forme demandée. Par conséquent, une bonne partie des communes y a accès rapidement et sans effort supplémentaire. Normalement, les communes participant au processus Cité de l’énergie ont déjà saisi une grande partie des valeurs nécessaires.


Les avantages

  • Un bilan énergétique de toute la commune
  • Une présentation des potentiels disponibles
  • Une saisie simple des donnéesUne méthode standardisée
  • Un moyen de comparaison entre les communes
  • Un bilan automatique du point de vue de la société à 2000 watts et des émissions de CO2
  • Des propositions de mesures
  • Une possibilité d’implication dans le processus Cité de l’énergie
  • Une base pour l’élaboration de concepts énergétiques et d'une planification à l'échelle communale
  • Une base pour encourager l’échange d’expériences entre les communes et les régions