Dans le cadre du projet «ASHAMO – Aarau, die Sharing-Modellstadt» (Aarau, la ville modèle du partage), la ville d’Aarau vise un changement de culture: que le partage aille de soi et devienne quotidien. La stratégie a pour but de réduire le nombre de trajets et d’économiser des ressources (de l’énergie) en partageant les véhicules, les biens, l’espace comme le temps. ASHAMO se concentre sur les champs d’action «mobilité et approvisionnement/élimination», «mobilité et loisirs» ainsi que «mobilité et travail». L’approche de partage est le dénominateur commun de ces champs d’action. On vise tant la population citadine (de manière générale, mais aussi de manière ciblée dans les quartiers) que les entreprises (de manière générale, mais aussi de manière ciblée en clusters spatiaux).

Objectifs

  • Encourager une culture du partage des biens, du temps et de l’espace, de façon à rendre inutiles en particulier les trajets mettant en œuvre le trafic individuel motorisé (TIM).
  • Réduire le trafic en ville et en assurer une gestion plus efficace par un partage des moyens de transport.
  • Renforcer la place des transports en commun, du vélo et des déplacements à pied.
  • Utiliser la voiture de façon plus efficace.

Mesures dans l’année de lancement

  • Création d’un groupe d’accompagnement et de groupes spécifiques pour les trois champs d’action approvisionnement/élimination, travail, loisirs.
  • Réalisation d’ateliers sur l’élaboration et l’affinement du concept de mesures.
  • Intégration de la population (associations de quartiers).
  • Création d’un organisme porteur pour la mise en œuvre consécutive des mesures.